top of page

RACONTER DES HISTOIRES POUR PROTÉGER LA PLANÈTE !

fab-design-logo_BLANC_LIVRE-BLANC.png

La représentation de la nature et de sa protection dans la littérature jeunesse

       Objectifs
  • Comprendre les paradoxes de la représentation de la nature, des animaux et de leur protection dans la littérature jeunesse

  • Découvrir le rôle et les limites de l'anthropomorphisme

  • Appréhender l’emploi de la fiction dans la sensibilisation aux enjeux écologiques : fiction ou discours prescriptif ?

  • Proposer, évaluer et critiquer des ouvrages et leurs lectures

Contenu prévisionnel :

A travers une bibliographie sélective, il s’agira de découvrir progressivement :

 

  • L’animal comme outil narratif : la littérature jeunesse est un terreau fertile car elle met en scène des relations privilégiées entre l’enfance et la nature : communion harmonieuse entre les différents règnes, utopies antérieures à l’ère industrielle, idée d’une sagesse naturelle, prise de conscience écologique ;

  • Les animaux convoqués dans les premiers apprentissages et dans l’univers de la petite enfance via le recours à l'anthropomorphisme : l’animal est un vecteur d’identification et peut aussi servir la morale ;

  • La relation enfant-nature complexe : place de la mort dans la nature, de la prédation : manger ou être mangé, des filles et des garçons, inégaux devant la nature à travers des préjugés sociaux et genrés ;

  • L’abandon de l’animal vers l'âge adulte dans les récits vers une littérature humano-centrée ;

  • L’évolution perpétuelle entre littérature jeunesse et écologie : de la fable vers un discours prescriptif : la fiction pour rêver, la science pour apprendre ?

  • La mise en place d‘actions significatives visant à développer la lecture tout en sensibilisant les plus jeunes à la protection du monde animal illustrant les engagements prosociaux des bibliothèques.

bottom of page